0 / 4

Bernard Falaise

« Le déraisonnable et la discipline ».

Entretien avec Bernard Falaise, musicien québécois, réalisé à Montréal en décembre 2011.

La discipline, ça serait ici de respecter le système harmonique utilisé par Weill et, plus globalement, la partition originale. Je suis resté fidèle aux changements de plans orchestraux : si la pièce change trois fois de type d’orchestration pour accompagner une mélodie, je respecte cette évolution en choisissant moi-même trois types d’orchestration successifs. Le déraisonnable ? Il réside peut-être dans la charge émotive et le côté presque « sale » que j’essaie de trouver avec tout le monde dans l’interprétation.

> Lire l’intégralité de l’entretien dans le cahier dramaturgique de L’Opéra de quat’sous, p. 29 – 32.