• bannière Pelleas-7100-Modifier
  • bannière Pelleas-6953
  • untitled shoot-6516 bannière
  • untitled shoot-6318 bannière
  • untitled shoot-6318 bannière
  • untitled shoot-6248 bannière
  • Enivrés-1-5763 bannière
  • Enivrés-1-5495 bannière
  • 3Soeurs-3154 bannière
  • 3Soeurs-2495 bannière
  • 3Soeurs-2191 bannière
  • unnamed (8)
  •  5D 0648-505
  •  5D 0243-102
  •  5D 0712-570
  •  5D 0766-624
  • Don Juan finaux-28 bannière
  • Don Juan finaux-25 bannière
  • Don Juan finaux-20 bannière
  • Don Juan finaux-11 bannière
  • Don Juan finaux-3 bannière
  • DSC 2432 : Julien Benhamou
  • Joomla DSC 2442 : Julien Benhamou
  • Joomla DSC 2025 : Julien Benhamou
  • Joomla NINA, C'EST AUTRE CHOSE REF 8895 : Ludo Leleu
  • Joomla NINA, C'EST AUTRE CHOSE REF 8895 : Ludo Leleu
  • Psychose-34 rogné
  • Psychose-34 rogné
  • Psychose-30 rogné
  • Psychose-37 rogné
  • La Dispute 19b
  • La Dispute 9b
  • Psychose photo principale@David B Ricard coupé
  • Illusions (1)-248 ROG
  • Illusions (1)-142 ROG
  • Illusions (1)-32-ROG
  • Illusions (1)-54 ROG
  • bannière Mur du Tasse
  • bannière combattimento-004
  • bannière combattimento-004
  • bannière combattimento-076
  • epicfalstaff-060R
  • Quartett ÉtranglementRG
  • Quartett gazRG
  • Quartett finRG
  • Quartett

FONCTION > assistant mise en scène

OPERA / XVIIIe

MUSIQUE > Jean-Philippe Rameau

LIVRET > L’abbé Simon-Joseph Pellegrin

DIRECTION MUSICALE > Emmanuelle Haïm

MISE EN SCENE > Ivan Alexandre

CHOREGRAPHIES > Natalie van Parys

DISTRIBUTION  > Sarah Connolly (Phèdre), Anne-Catherine Gillet (Aricie), Andrea Hill (Diane), Jaël Azzaretti (Amour), Salomé Haller (Oenone), Marc Mauillon (Tisiphone), Topi Lehtipuu (Hippolyte), Stéphane Degout (Thésée), François Lis (Pluton; Jupiter), Manuel Nunez Camelino (Un suivant), Jérôme Varnier (Parque / Neptune)...

FORMATIONS > Orchestre et chœur du Concert d’Astrée, danseurs et danseuses de la compagnie Les Cavatines

PRODUCTION > Capitole de Toulouse ; Opéra national de Paris (Palais Garnier)

Premier opéra de Jean-Philippe Rameau, cette tragédie lyrique de 1733 est d’une richesse telle que Campra la commentera ainsi : “Il y a dans cet opéra assez de musique pour en faire dix ; cet homme nous éclipsera tous.” De la Phèdre de Racine, le librettiste ne garde ici qu’une trame sur laquelle il fait fleurir un spectacle éblouissant, convoquant divinités, héros, monstre marin, choeurs et corps de ballet. Sacrilège ou transgression salutaire ? Loin de craindre le merveilleux, la mise en scène d’Ivan Alexandre fait en tout cas le choix de s’en délecter. Aidée par un ensemble (le Concert d’Astrée d’Emmanuelle Haïm), des costumes (Jean-Daniel Vuillermoz), des décors (Antoine Fontaine), des chorégraphies (Natalie van Parys) et des éclairages (Hervé Gary) évoluant sur un égal niveau de somptuosité, elle a été couronnée par un large succès critique et public.

> En savoir +

- Voir la capsule vidéo de présentation du spectacle, réalisée par l'Opéra national de Paris.

- Visionnez l'intégralité du spectacle, filmé par Mezzo, sur Youtube

- Lire le texte du programme de salle : Florent Siaud a écrit un article intitulé “Les Renaissances d’Hippolyte” pour le programme de salle des représentations du Capitole de Toulouse en 2009. Il y effectue un retour sur les métamorphoses du mythe de Phèdre, avant que Rameau et son librettiste ne s’en emparent pour en faire l’une des tragédie lyrique les plus foisonnante de l’histoire de l’opéra en France.

 

- Ivan Alexandre retrace l'histoire d'Hippolyte et Aricie sur le site de l'Opéra de Paris.

- Liens presse :

> La tribune : "un enchantement au Palais Garnier"

> Artistik rezo

> Il tenero momento

> Mglm

> Concertclassic

> Muse baroque

> Le blog baroque

> La voix du Nord

{gallery}hoppolyte_et_aricie{/gallery} 

Design web PhotosNickel.com @2015-2016 lessongesturbulents.com tous droits réservés

Back to Top